Meeting Register Page

Café scientifique français d'Écosse
Le recyclage des déchets électroniques par des bactéries

Sébastien Farnaud (University of Coventry)

Chaque année nous produisons près de 45 millions de tonnes de déchets électroniques, soit l’équivalent de 5000 Tours Eiffel ! Il est estimé que l’Europe seule aura produit en 2020 12 millions de tonnes de ces déchets, et que si nous n’agissons pas rapidement, la production mondiale devrait atteindre 120 millions de tonnes en 2050… Le problème des déchets électroniques n’est pas simplement « un autre plastique », un autre challenge environnemental, mais c’est aussi un problème économique. En effet, ces déchets électroniques contiennent de nombreux métaux précieux, dont certains sont très rares et dont les sources naturelles sont en train de s’épuiser. Il ne s’agit donc pas simplement de se débarrasser de déchets, mais aussi de les utiliser en tant que source secondaire de métaux précieux. Malheureusement, le problème se complique quand on considère les méthodes classiques de recyclage de métaux, l’hydrométallurgie et la pyrométallurgie, qui sont des méthodes toxiques qui possèdent une empreinte carbone très importante. Afin de remédier à ces problèmes, nous avons développé une méthode plus écologique qui utilise des bactéries pour recycler les métaux précieux. La biolixivation, le « bioleaching », a été utilisée dans l’industrie minière depuis longtemps, mais notre projet est la première application industrielle qui s’adresse aux déchets électroniques.

Dec 8, 2020 06:30 PM in London

Loading
* Required information